La Fromagerie Saint-Fidèle est aujourd'hui une entreprise solidement implantée dans Charlevoix. Les propriétaires de cette petite entreprise familiale ont su, depuis les débuts en 1902, s'adapter aux techniques modernes de production tout en respectant les critères de qualité qui ont fait sa réputation.

En 1902, Monsieur Joseph Bhérer établit sa fromagerie sur le chemin du Rang Saint-Paul, au sud du village de Saint-Fidèle. À cette époque, Monsieur Bhérer vend sa production de fromage en grosse meule qu'il expédie en voiture jusqu'au quai de Pointe-au-Pic, elle est alors chargée sur les bateaux de la Canada Steamships Lines qui l'amène jusqu'aux grands centres urbains.

À l'automne de 1919, c'est par train que l'on se remet pour rejoindre Québec.

En 1922, on transforme la petite fabrique de fromage en beurrerie. Il faudra attendre jusqu'en 1929, pour assister au déménagement de la nouvelle fabrique de beurre dans un édifice aménagé sur le site actuel.

En 1933, Monsieur Joseph Bhérer décède et c'est sa fille, Blanche Bhérer, mariée à Joseph Tremblay, qui devient propriétaire de l'entreprise.

De 1929 à 1945, on n'utilisait pas des techniques de production aussi développées qu'aujourd'hui mais cela répondait quand même aux besoins de l'époque. Il n'y avait pas d'électricité, la baratte à beurre fonctionnait donc à partir d'un moteur à vapeur. L'hiver, il fallait découper de la glace sur les lacs afin de s'en servir pour refroidir la crème durant la saison estivale. On distribuait les produits de l'entreprise dans les environs de Saint-Fidèle. En été, on utilisait des camions tandis qu'en hiver, on revenait aux chevaux et un peu plus tard, on utilisera les " snow-mobiles ".

En octobre 1946, avec l'avènement de l'électricité, on commence à pasteuriser la crème. Le territoire s'agrandit. La demande de beurre se fait sans cesse croissante et on doit même acheter du beurre en bloc pour le retravailler.

En 1962, on achète la Fromagerie Savard et c'est le début de la construction de l'usine moderne actuelle afin de combiner les opérations de fabrication de beurre et de fromage. La nouvelle usine débutera ses opérations en juillet 1963.

En 1964, on installe des équipements modernes pour la fabrication de fromage cheddar.

En 1967, l'entreprise personnelle devient une compagnie à responsabilité limitée sur l'initiative des copropriétaires Lucien et Clément Tremblay.

En 1968, on achète le permis de fabrication de la coopérative des Éboulements, puis en 1969, on assiste au début du ramassage du lait en vrac. Au cours de la première année, il n'y avait que cinq producteurs qui possédaient des bassins refroidisseurs.

Une charmante jeune fille aurait trouvé sur les lieux de l’agrandissement de la Fromagerie un trèfle à 4 feuilles, elle aurait alors suggéré aux propriétaires dans le temps, d’en faire leur Logo.

En 1973-74, on installe deux bassins à fromage de 14 000 livres, un réservoir à lait et deux presses à fromage.

En 1976, on franchit une autre étape importante quand on accepte de faire l'essai de la fabrication d'un nouveau type de fromage, le SUISSE.

En 1977, il faut donc procéder à un nouvel agrandissement de l'entreprise. Depuis, la Crèmerie Saint-Fidèle s'est méritée un premier prix pour la production de son fromage suisse, lors d'une exposition nationale (The Royal Agricultural Winter Fair) à Toronto. Cette mention devait consacrer la qualité de la production dans ce type de fromage.

En 1988, la Famille Tremblay (Clément et Lucien) décide de vendre à la Coopérative Agricole de la Côte sud.

Fusion d'actif de différentes coopératives qui forme Groupe Lactel. Transformation de 10 à 12 millions de litres de lait.

En mai 2000, arrêt de la production. Groupe Lactel décide de mettre fins aux opérations de l’usine de St-Fidèle.

En mai 2001, un groupe s’est porté acquéreur de la Fromagerie Saint-Fidèle Inc. Un consortium visionnaire en expansion constante composé de la Laiterie de la Baie Inc., la Fromagerie Boivin Inc. et Alliance Lait (groupe de 36 producteurs laitiers du Saguenay et 1 producteur de Charlevoix).

Agrandissement de la réception du lait pour accueillir de plus gros camions de lait. Également un nouveau look pour la façade de la Fromagerie.

Déplacement de la salle de repos des employés à la place de l’ancienne salle de maturation. Ce qui a permis l’agrandissement du bar laitier et ce, afin de mettre en évidence plus de produits régionaux et faire la demande d’un permis d’alcool.

Complètement à l’arrière de la Fromagerie, ajout d’une nouvelle salle de maturation plus grande et un frigo suisse supplémentaire, le tout afin de nous permettre d’augmenter la production SUISSE toujours en pleine croissance.

En juin 2011, on fêtait nos 10 ans d’ouverture, pour cette occasion un nouveau fromage est né LA BELLE BRUNE un suisse au goût de noisette affiné à la bière La Vache folle de la Microbrasserie de Baie-St-Paul.

Le 6 décembre 2011, la Fromagerie Boivin brûle au complet, nous venons à la rescousse de cette dernière en fabriquant leur cheddar pendant 1 an.

Année 2014 : Obtention de notre certification GFSI (FSSC 22 000).

Sortie d'un nouveau fromage à pâte ferme, LE TROTTEUR de Charlevoix, avec un bon goût de crème et de beurre.

On déplace la réception du lait dans le nouvel agrandissement pour éventuellement installer une osmose.

Installation de l'osmose (concentré de lactosérum)

Installation d'un récupérateur d'énergie, qui va permettre de refroidir le concentré de lactosérum et de chauffer l'eau nécessaire aux besoins de l'usine.

©2017 Fromagerie St-Fidèle. Tous droits réservés. Nous joindre  Conception: LICO Imprimeur